Mon Blog Chéri


Je tague, tu tagues, il/elle/on tague… (1)

Il arrive un moment dans la vie d’un blog où il se fait taguer, et où il tague lui-même en réponse. Voici un tag littéraire. Que je dois à Lilie.

La règle de ce tag:  chosir dans notre bibliothèque un livre (de plus de 123 pages), prendre à partir de la 5ème ligne de la 123ème page et recopier les 5 lignes suivantes. C’est clair?

*

« Elle a attendu  d’avoir fini pour s’approcher subrepticement, sur ses pattes pointues, et injecter son venin au pauvre moustique. Assise là, sur le plancher, je regardai Hatsumomo tendre vers moi ses doigts délicats, et je me vis prisonnière de la toile qu’elle avait tissée pour moi. » Extrait de Geisha, d’Arthur GOLDEN.

*

Et taguer d’autres blogueurs (qui devront à leur tour choisir un livre… et taguer 4 personnes. Oui, je sais, j’en ai mis 5. Et alors?):

◊ Thesecrethistory 

◊ Laboitedepandore

◊ Zaza

◊ Francis

◊ Ronchon


T’habites où?

anus.jpgQuand on se balade en voiture sur les routes nationales (750kms du sud au nord), on croise un tas de petits villages (non, non, pas de villes) aux noms aussi improbables les uns que les autres (ben moi ça me fait rire!). Comme: Vieillespesse, Jarnac, Le Bacon, Arnac La Poste (excellent!), Le Châtre, Tendu, Vatan (« Tu vis où? Vatan! »J’adore! « Bienvenue à… Vatan! » Non, je ne m’en suis pas encore lassée de celle-ci.)…

 


L’Homme aime le bricolage

Ça commence avant même le rayon bricolage de notre hypermarché. Comme c’est bientôt Noël, les jouets et les animations fleurissent dans les rayons. Et l’Homme de jouer à monter/démonter les rails du chemin de fer (en jouet) installé dans un petit village de Noël reconstitué (toujours en jouet). Il touche à tout ce qui est électronique. Puis le rayon bricolage: l’Homme appuie sur les boutons de toutes les machines, limite s’il ne nous aveugle pas avec une lampe à lumière bleue bizarre: « Regarde Chérie! » lance-t-il tout content de lui. « Euh… bah en fait là tout de suite je ne vois rien Mon Amour! » Nous trouvons la perceuse que nous cherchions. Puis blade dans un célèbre magasin de meubles à l’enseigne bleue et jaune. Nous voilà repartis avec quelques heures de bricolage en perspective. Mais pas ce soir. Hors l’Homme a vu des rayons remplis de boulons, de grosses machines, et autres bidules dont je ne connais pas les noms scientifiques. Alors que je prépare le dîner, je vois l’Homme visser et dévisser des vis déjà enfoncées dans le mur par l’ancien locataire.  »Euh, qu’est-ce que tu fais Mon Chéri? » osé-je? « Mais regarde, les chevilles sont en métal Ma Puce! » « Donc, tu visses et dévisses pour… » « Bah c’est pour essayer! » OK. Notre perceuse était vendue avec une sacoche pour la ranger. Et voilà que l’Homme se balade dans tout l’appartement avec sa sacoche contenant la perceuse à la main. Là, fou rire. Forcément. (Je continue à adorer l’Homme, et l’Homme me fait rire!) « C’était pour voir ce que ça faisait! » De se balader avec un perçeuse… forcément.


L’Homme est tête en l’air

Le matin parfois, alors que l’Homme part au travail, je lui demande « Amour, as-tu pensé à ton portable? A ton portefeuille? » « - Oui, oui! » me répond l’Homme. Puis je pense « Non, mais j’exagère, je le materne là, il peut penser seul à toutes ses affaires… » Puis, un beau matin, je n’ai pas demandé à l’Homme s’il avait pensé à amener toutes ses affaires avec lui. Et alors que nous avons rendez-vous dans un magasin pour faire une course, que l’Homme a choisi en m’attendant l’objet que nous devions acheter, il me téléphone: « Chérie, tu arrives bientôt? Parce que là je suis coincé dans le magasin avec les courses, j’ai oublié mon portefeuille! » Là, forcément, j’éclate de rire, et je rejoins l’Homme, et je me moque encore un peu de lui (je l’aime fort, mais c’était drôle!), et j’en fais un article!


Copiée mais pas égalée

Victime de mon succès, j’ai eu aujourd’hui ma première contre-façon de blog! Un jeune homme (ou vieux, en fait, on s’en fout) a recopié sur son propre blog mes articles concernant le jeu à venir Les Sims 3! Puis il met un commentaire sur mon blog, sous un article concernant ce jeu, me disant qu’il adore mon blog et surtout les pages relatives aux Sims 3 (tu m’étonnes!), et que je suis son inspiratrice en la matière (TU M’ETONNES!), et qu’il attend avec impatience mes prochains articles sur Les Sims 3 (ben tiens! Il ne sait plus quoi mettre sur son propre blog en attendant!).

Le petit malin a aussi mis les photos que j’avais jointes à mes articles, et certains des titres. Et, ça j’avoue que c’est de loin ce que je préfère, il a repris mes phrases du style  » Je trouve que cette idée… »! « Je » étant MOIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII!

Cher mauvais plagieur de blog, ne te demande plus pourquoi tes profs ne t’ont jamais cru quand tu jurais n’avoir pas triché à tes interro!!

Ce n’est pas parce que tu enlèves les majuscules qu’on ne se rend pas compte que tu as copié!

Ceci est MON blog, MA création, que je suis heureuse de partager avec le monde entier, même toi mauvais tricheur, MAIS ON NE RECOPIE PAS MES ARTICLES POUR LES FAIRE PASSER POUR LES SIENS ! Merci.


Touch Me I’m Going To Scream

Ok, le titre de l’article est (un peu) racoleur. C’est le titre d’une chanson de Morning Jacket. Je me suis dit que ça illustrerait bien l’album photos objet de cet article… (Et mes référants se reposent sur leurs lauriers en ce moment en plus…)

Beaux Gosses
Album : Beaux Gosses
No comment.
8 images
Voir l'album

P.S.: Ca n’a rien de personnel, The Secret History, mais nos goûts en matière de mecs sont profondément dissemblables!


Pas la bonne fin…

Je ne sais pas vous, mais quand je suis une série, quand je regarde un film, lis un livre, je m’attache – parfois beaucoup – à certains personnages, j’en déteste d’autres et j’en aperçois à peine d’autres encore… Et je m’attache aussi à des couples, et là, je tiens absolument à ce qu’ils finissent ensemble! Sinon, ce n’est pas la bonne fin… Alors, s’il s’agit d’une série, je navigue sur le web, je cherche (et trouve généralement) des spoilers (moi pas patiente), et je suis déçue ou contente selon la fin prévue par les scénaristes. En en fait, si elle ne me plaît pas, j’imagine MA fin.

En un sens, je trouve ça étrange, car se sont des personnages, et non des êtres humains (je ne m’intéresse pas aux acteurs, mais à leurs personnages dans la série/le film). Et c’est plus flagrant s’il s’agit d’un livre. Mais aussi je vois que je ne suis pas la seule à attacher de l’importance à la fin de l’histoire. J’ai vu sur un blog très récemment (ouais, aujourd’hui quoi), des commentaires passionnés des pro tel coupe et des pro tel autre couple dans une série (dans laquelle le suspens quant aux histoires d’amour est particulièrement bien ménagé d’ailleurs!)

Par exemple, dans « Friends« , pour tous les téléspectateurs, qui n’a pas souhaité que Ross et Rachel finissent ensemble? Dans « Bridget Jones » pour Bridget et Marc? Etc.

Voilà comment en un article je me suis persuadée que je n’étais pas déragée d’attacher autant d’importance à la fiction…

 


The Secret History

C‘est le tout nouveau blog (de ma meilleure amie) que je vous conseille d’aller visiter: du cinéma, de la littérature, des bouts de sa vie… Et des tas d’autres choses à venir. Accessoirement (déjà) quelques piques à mon intention…

Je l’ai tellement saoulée pour qu’elle rejoigne unblog.fr, que je me sens obligée de lui consacrer un article, et de lui faire de la pub, en fait. Et les lecteurs de mon blog ont sûrement déjà entendu parler d’elle…

Bienvenue sur unblog.fr Miss!

Lien ici!


La saisie semi-automatique II

Sur un site de recherche d’emploi, dans la case « emploi recherché« , quand je clique, la saisie semi-automatique me propose entre autres:

° chocolat blanc (j’ai toujours rêvé d’être un aliment, c’est le job de l’avenir! Et puis Amour est d’accord…)

° Geicha (en France, au XXIième siècle, normal)

° Sims (dans la famille « j’ai abusé des jeux vidéos »…)

Je vais bien finir par trouver ma voie avec tout ça!


Cinq petits cochons, Agatha CHRISTIE

Une jeune femme engage Hercule Poirot afin qu’il découvre la vérité sur la mort de son père, dix-sept ans plus tôt. Sa mère a été jugé et condamnée pour ce meurtre. Elle avait plaidé le suicide de son époux, théorie difficile à croire connaissant la personnalité du père. De plus, tout l’accusait. La jeune femme a reçu de sa mère une lettre qu’elle avait rédigée juste avant de décéder en prison, lettre dans laquelle elle clame son iinnocence. La nouvelle cliente d’Hercule Poirot est persuadée de l’innocence de sa mère. Mais elle veut connaître la vérité sur ces événements, quelle qu’elle soit. Elle pourra alors reprendre sa vie…

Ce roman plonge Hercule Poirot dans un passé vieux de dix-sept ans. Il contacte les principaux protagonistes, qui sont les personnes présentes le jour du meurtre, et autant de suspects potentiels aux yeux du détective. Le huis-clos classique des meilleurs romans d’Agatha CHRISTIE est bien mis en scène, les personnages sont hauts en couleur. A lire pour tous ceux qui aiment les romans de cet auteur! A découvrir pour les autres.


1...34567...22

Eco Nature |
Sous le sapin il y a pleins... |
SAINTHO 61 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | le Cercle Valère Tattoo
| J'assure ce soir, le blog
| POWER OF TUN